Archives par mot-clé : Rémi Cocuelle

Elections départementales : l’heure du changement ! #GirondePositive

En Gironde, les lignes bougent. Les élections municipales ont été la première pierre du changement. En 2015, deux échéances permettront de confirmer ce nouveau souffle : les élections départementales en mars et les élections régionales en décembre.

Partout en France, les électeurs voteront pour leurs conseillers départementaux les 22 et 29 mars. Plusieurs nouveautés à cette occasion. Feu le Conseil Général, remplacé par le Conseil Départemental. Nous voterons maintenant pour un binôme, dans des cantons qui pour la plupart ont vu leurs frontières évoluer. Et enfin nous renouvelons tous les cantons en une seule fois. La majorité départementale peut donc changer, après 36 ans de règne de Philippe MADRELLE, enfin !

Sur la 6e circonscription de la Gironde…

… la principale modification de la carte électorale réside dans le rattachement du Haillan au canton de Mérignac 1 dont les délimitations ont modifié l’ancienne organisation.

J’apporte évidemment mon plein soutien aux candidats de nos trois cantons qui, pour la première fois, ont tous une chance de gagner. Les différentes familles politiques qui se sont regroupées sous la bannière de Gironde Positive ont eu la sagesse de privilégier la qualité des femmes et des hommes aux choix d’étiquettes.

Tous mes encouragements à Christine PEYRÉ et Jean-Marc MEYRE, pour le canton de Mérignac 1, ainsi qu’à leurs remplaçants Catherine TARMO et Bruno MARNE

Clin d’œil amical à mes amis Rémi COCUELLE, et son remplaçant Christophe VASQUEZ, qui feront équipe avec Denise FUMAT et  sa remplaçante Patricia MALLARD, dans le canton de Mérignac 2.

Et évidemment tout mon soutien à Agnès VERSEPUY, nouvelle Maire du Taillan Médoc et Jacques MANGON, Maire de Saint Médard, ainsi qu’à leurs remplaçants Catherine THIBAUDEAU (ma camarade de meeting) et Samuel HERCEK, pour le canton de Saint Médard en Jalles.

Plus que jamais, unis derrière notre candidat à la Présidence du Conseil Départemental, Yves d’AMECOURT, nous avons une chance historique de bouger les lignes et de donner un nouveau souffle à la Gironde !

Les 22 et 29 mars 2015, votez pour les candidats Gironde Positive.

canton-merignac1
Christine PEYRÉ, Jean-Marc MEYRE, Catherine TARMO et Bruno MARNE pour le canton de Mérignac 1
canton-merignac2
Rémi COCUELLE, Denise FUMAT, Christophe VASQUEZ et Patricia MALLARD pour le canton de Mérignac 2
canton-smj
Agnès VERSEPUY, Jacques MANGON, Catherine THIBAUDEAU et Samuel HERCEK pour le canton de Saint Médard en Jalles

Bilan des élections municipales sur la 6e circonscription de la Gironde

Dans le pays tout entier, les centristes ont investi les conseils municipaux. Que l’on ait gagné ou perdu l’élection, nous enregistrons partout une forte progression de nos résultats. Là où nous étions en alliance, nous avons été les moteurs des campagnes. Notre 6e circonscription de la Gironde n’échappe pas à la règle.

Dans toutes les communes, nous avons fait d’excellents scores et fait élire de nombreux élus MoDem :

– Jacques Soulétis à Martignas

– Christophe Vasquez à Mérignac

– Philippe Bouchard à Saint-Aubin

– Fabrice Guillemet à Saint-Jean d’Illac

– Cécile Barrière, Françoise Hanusse, Frédérique Laplace, Danièle Layrisse, Thierry Leblond et moi-même à Saint-Médard

– Pauline Rivière et Danièle Lacrampette au Taillan

A noter aussi la forte présence de nos nombreux amis centristes. Notamment Ariane Rivière, Geoffrey Claudin et Christian Pages à Saint-Médard, Rémi Cocuelle à Mérignac… et Agnès Laurence-Versepuy élue Maire du Taillan-Médoc, Jacques Mangon élu Maire de Saint-Médard.

C’est vraiment une nouvelle page de notre circonscription que nous devons écrire tous ensemble.

La campagne municipale à peine terminée, c’est au tour des élections européennes d’arriver. Vous pouvez consulter le site internet de campagne de la liste Les Européens MoDem*UDI menée par Robert Rochefort : www.leseuropeens.eu

J’aurai l’occasion de revenir vers vous prochainement pour évoquer les événements de campagne.

Sud-Ouest : L’alternative au socialisme

Publié dans le Journal Sud-Ouest le 30/05/2012, Par Hervé Pons

L’alternative au socialisme

Le duo Pierre Braun-Rémi Cocuelle entend ne pas laisser toutes les clés à la majorité de François Hollande.

Pierre Braun sur le marché de St-Médard. (photo H. P.)

Malgré ses 28 ans, Pierre Braun veut davantage jouer la carte d’une alternative à des années de socialisme sur la 6e circonscription, que de trop miser sur sa jeunesse. D’ailleurs, son suppléant, Rémi Cocuelle, âgé de 51 ans, accrédite le fait qu’une candidature « centriste et républicaine » est capable de rassembler les générations et ceux qui refusent de donner la totalité des clés à la majorité présidentielle.

Pierre Braun a une autre arme dans sa besace de campagne : « Je suis le seul candidat, parmi ceux qui peuvent sérieusement espérer être présents au second tour, à être de Saint-Médard. Il faut en finir avec le plein pouvoir aux mains des socialistes mais aussi avec la suprématie de Mérignac sur la circonscription ». Et Jacques Mangon, l’irréductible poil à gratter Modem de la majorité municipale de Serge Lamaison à Saint-Médard-en-Jalles, que devient-il dans l’affaire ?

Mangon en soutien

« Il y a une très bonne entente entre nous ; il me soutient dans cette campagne. Je suis respectueux du travail que Jacques Mangon fait à Saint-Médard dans l’opposition, où je suis moi-même conseiller municipal. » À bien entendre entre les mots, il faut comprendre que Jacques Mangon affûte ses armes pour les élections municipales et ne tient pas à aller au feu des législatives. Pierre Braun est Saint-Médardais depuis trois générations. Il débute son engagement à 17 ans à l’UDF et restera toujours fidèle à François Bayrou. Si le candidat du Modem ne fait guère de commentaire sur le choix de Bayrou, invitant à voter Hollande au second tour, il lève toute ambiguïté : l’UMP Nicolas Florian apparaît à ses côtés sur le fascicule de campagne.

Pierre Braun n’en fait pas mystère, son programme suit de près celui de François Bayrou, avec quatre objectifs prioritaires : le redressement des finances publiques, la relocalisation de la production en France, l’écriture d’un nouveau contrat social, et assurer la tranquillité et la sécurité. Le suppléant de Pierre Braun, Rémi Cocuelle, est le numéro 2 du Parti radical de Jean-Louis Borloo en Gironde. Avant d’arriver à Mérignac, il y a cinq ans, il était maire adjoint de Beauvais.

Réunions publiques vendredi, à 19 h, salle de Capeyron à Mérignac ; le 7 juin, à 19 h 30, salle Pierre-Mendes-France à Saint-Médard.