Sud-Ouest : Un conseil « social » – Saint-Médard-en-Jalles

 

 

 

Publié le 8 juillet 2011 dans le journal SUD-OUEST

Un conseil « social »

 

Un nouveau projet de logements sociaux et une nouvelle tranche de quotient familial « pour plus d’équité ».

 Le maire Serge Lamaison a présidé le dernier conseil municipal de la saison.  PHOTO A. B.


Projets urbains de développement des logements sociaux, politique de valorisation de la vie sportive et culturelle de la ville et vote d’un budget, problématique environnementale… Dernier Conseil municipal avant les vacances, celui de mercredi a été l’occasion pour la majorité de conforter sa politique de l’année.

Avec les éternelles querelles autour de la construction des logements sociaux.

Début de conseil

Jacques Mangon, élu de l’opposition Modem et divers droite, déplore que le domaine du Bourdieu, « poumon vert du centre-ville » et lieu de construction de futurs logements sociaux, ne figure pas à l’ordre du jour. La querelle habituelle entre la majorité et l’opposition sur les projets d’urbanisation peut commencer. Mercredi, elle s’est surtout cristallisée autour de la vente, à un bailleur social, d’une parcelle située rue Jean-Valmy, « politique d’urbanisation foutraque et désordonnée, obsédée par la quantitatif », pour Jacques Mangon. Ce projet permet, pour Bernard Cases, que la ville « soit fière d’une politique de logement solidaire, déjà distinguée par la Fondation Abbé-Pierre ». Sans surprise, l’opposition agacée d’être « accusée d’une position hostile au logement social », vote « contre ». La majorité, « pour ».

La saison des « tarifs »

Fixer les tarifs de rentrée avant les vacances est une des tâches de routine de ce dernier Conseil. Mais à Saint-Médard-en-Jalles, l’animation est aussi routinière. Un montant de 10 euros par an le mètre carré pour une terrasse commerçante, une tarification symbolique ? Une question de point de vue pour l’opposition. Pierre Braun y voyait plus « une taxe injustifiée servant à remplir les caisses de la commune ». Et la majorité de répondre que cette taxe n’est qu’un moyen de « réglementer la situation et de responsabiliser les commerces par rapport à l’usage de l’espace public ». Symbolique, ce débat l’était aussi.

Autre point fort du dossier tarif, la création d’une nouvelle tranche de quotient familial et du dispositif « Accès + Culture Sport/6-18 ». Délivré en mairie, « Accès + Culture Sport » fonctionnera comme un « pass » permettant aux familles les plus en difficulté de payer l’inscription aux associations sportives et culturelles de la ville. Ces deux décisions, chères à Jean-Luc Trichard qui les présentaient, sont tirées de la nécessité d’une politique « d’équité dans l’accès aux services et aux activités ».

Enfin, ce dernier Conseil municipal était aussi celui du vote du budget supplémentaire confirmant le financement des projets en cours et des futurs investissements (voir encadré). D’un montant d’1,6 million d’euros, « dont plus de la moitié en investissement net », a expliqué Bernard Cases, « il se réalise sans aucun recours à l’emprunt », tient à préciser la majorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *