Législatives : un nouveau Député pour la 6e circonscription

Les 11 et 18 juin 2017, auront lieu les élections législatives, dans la foulée immédiate des élections présidentielles.
 ­
Comme un nouveau Président à la France, il faut un nouveau Député à la 6e circonscription de la Gironde. C’est l’objectif que nous devons aux habitants du Haillan, Martignas, Mérignac, Saint-Aubin, Saint-Jean d’Illac, Saint-Médard-en-Jalles et du Taillan, pour libérer notre territoire de décennies d’un système politique verrouillé par le seul Parti Socialiste mérignacais.
 ­
Avec une majorité de Maires (quatre sur sept), l’union de la droite et du centre est plus que jamais en position de remporter la circonscription, comme le très regretté Pierre FAVRE, de l’UDF, l’avait réussi en 1993.
 ­
A mes yeux, le Maire de Saint-Médard-en-Jalles, Jacques Mangon, celui aux côtés duquel j’ai l’honneur de travailler comme adjoint au Maire, est le meilleur candidat pour rassembler et l’emporter. jm-pbIl dispose d’une position centrale grâce au poids démographique de sa commune, mais aussi par la dynamique qu’il a incarnée aux élections départementales (59,78%), un an après avoir remporté la ville à 60,20%. Soutien enthousiaste d’Alain Juppé, homme du centre, tout en étant un allié solide de la droite républicaine, il saurait fédérer au delà d’un camp, dans une circonscription qui n’est pas naturellement acquise.
 ­
A ce jour, plusieurs inconnues sont toutefois devant nous, parmi lesquelles le devenir de la loi relative au cumul des mandats. Et Jacques Mangon n’a pas fait part de ses intentions sur ce scrutin même si nous savons que dans toutes les hypothèses il se consacrera pleinement à l’accomplissement de son mandat de Maire.
 ­
Si au final il n’était pas candidat, je présenterais ma propre candidature pour incarner, comme lui, une nouvelle offre aux électeurs lors des prochaines élections législatives de 2017. Je suis donc, dans cette hypothèse, candidat à la candidature, au nom de mon parti, le Mouvement Démocrate, et dans le cadre de l’union de la droite et du centre incarnée par François Bayrou et Alain Juppé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *