Le gouvernement faussement remanié

Ce soir à 20h15, après 4 mois d’attente, la montagne a enfin accouché d’une souris ! Le « nouveau » Gouvernement Fillon est arrivé.

En tant qu’élu local de la Communauté Urbaine de Bordeaux, il y a tout de même une petite nouveauté qui attire mon attention : l’entrée d’Alain Juppé dans le Gouvernement.

Alain Juppé fait son retour au Gouvernement

La présence d’Alain Juppé dans cette équipe aurait pu redonner un peu de crédibilité et de sérieux à ce Gouvernement si on ne partait pas de si bas, et si ça n’était pas à la Défense. C’est un homme de rigueur et de travail qui ne se contente pas de réagir aux faits divers par des lois, ou de créer des débats de société pour faire des écrans de fumée.

Alain Juppé est un vrai républicain, loin des dérives bling bling auxquelles on assiste depuis 2007. Il a un profond respect pour ses concitoyens et c’est aujourd’hui pour cette raison qu’il fait le choix de revenir au Gouvernement. J’estime que c’est tout à son honneur et ne doute pas qu’il restera aussi le Maire dont tous les bordelais ont besoin. Lors des élections municipales de 2008, les bordelais savaient qu’ils élisaient un Homme d’Etat, ils ne doivent pas être étonnés de ce choix.

Quelques ajustement qui ne modifieront pas la politique du Président

Hélas, l’Etat est aujourd’hui gouverné de manière hyper-présidentielle. Le changement de quelques ministres n’y changera rien. Les passages en force, les réformes irresponsables, le manque d’ambition pour l’Education, l’incapacité à relocaliser l’industrie resteront. L’Etat impartial restera.

Et l’exclusion des « centristes » de la majorité présidentielle

Par la composition de son « nouveau » gouvernement, Nicolas Sarkozy a montré aux « centristes », qui s’étaient ralliés à la majorité présidentielle, qu’ils ne lui servent plus à rien. Seul Michel Mercier, nouveau ministre de la justice, sera là pour représenter les valeurs du centre, mais il se sentira sans doute bien seul dans l’Etat UMP !

Espérons que ce désaveu soit l’occasion, pour ces « centristes » de la majorité présidentielle, d’ouvrir les yeux et de participer maintenant à la reconstruction d’un centre fort derrière François Bayrou.

3 réflexions au sujet de « Le gouvernement faussement remanié »

  1. Bonsoir Pierre,

    je partage ton point de vue sur l’entrée d’Alain Juppé au gouvernement; son apport technique est vraiment mal utilisé à la Défense, une erreur de casting.
    Bordeaux avait un bon maire, qui sera doublé d’un minsitre

  2. La question est: veut on de ces pretendues centristes au MoDem ?
    En tant qu’adhérent du MoDem , j espere bien que non…
    Ils ont cautionné la politique sarkozyste depuis des années et ont quitté la barque udf/modem quand il s est avéré, après les présidentielles, que la soupe était meilleure ailleurs…
    Alors ces gens là, non merci…

  3. En parlant de centristes exclus…Hervé Morin (président du Nouveau Centre) dit une chose juste… C’est un gouvernement RPR ! Hervé Morin quant à lui se retrouve « le bec dans l’eau »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *