Sud-Ouest : L’alternative au socialisme

Publié dans le Journal Sud-Ouest le 30/05/2012, Par Hervé Pons

L’alternative au socialisme

Le duo Pierre Braun-Rémi Cocuelle entend ne pas laisser toutes les clés à la majorité de François Hollande.

Pierre Braun sur le marché de St-Médard. (photo H. P.)

Malgré ses 28 ans, Pierre Braun veut davantage jouer la carte d’une alternative à des années de socialisme sur la 6e circonscription, que de trop miser sur sa jeunesse. D’ailleurs, son suppléant, Rémi Cocuelle, âgé de 51 ans, accrédite le fait qu’une candidature « centriste et républicaine » est capable de rassembler les générations et ceux qui refusent de donner la totalité des clés à la majorité présidentielle.

Pierre Braun a une autre arme dans sa besace de campagne : « Je suis le seul candidat, parmi ceux qui peuvent sérieusement espérer être présents au second tour, à être de Saint-Médard. Il faut en finir avec le plein pouvoir aux mains des socialistes mais aussi avec la suprématie de Mérignac sur la circonscription ». Et Jacques Mangon, l’irréductible poil à gratter Modem de la majorité municipale de Serge Lamaison à Saint-Médard-en-Jalles, que devient-il dans l’affaire ?

Mangon en soutien

« Il y a une très bonne entente entre nous ; il me soutient dans cette campagne. Je suis respectueux du travail que Jacques Mangon fait à Saint-Médard dans l’opposition, où je suis moi-même conseiller municipal. » À bien entendre entre les mots, il faut comprendre que Jacques Mangon affûte ses armes pour les élections municipales et ne tient pas à aller au feu des législatives. Pierre Braun est Saint-Médardais depuis trois générations. Il débute son engagement à 17 ans à l’UDF et restera toujours fidèle à François Bayrou. Si le candidat du Modem ne fait guère de commentaire sur le choix de Bayrou, invitant à voter Hollande au second tour, il lève toute ambiguïté : l’UMP Nicolas Florian apparaît à ses côtés sur le fascicule de campagne.

Pierre Braun n’en fait pas mystère, son programme suit de près celui de François Bayrou, avec quatre objectifs prioritaires : le redressement des finances publiques, la relocalisation de la production en France, l’écriture d’un nouveau contrat social, et assurer la tranquillité et la sécurité. Le suppléant de Pierre Braun, Rémi Cocuelle, est le numéro 2 du Parti radical de Jean-Louis Borloo en Gironde. Avant d’arriver à Mérignac, il y a cinq ans, il était maire adjoint de Beauvais.

Réunions publiques vendredi, à 19 h, salle de Capeyron à Mérignac ; le 7 juin, à 19 h 30, salle Pierre-Mendes-France à Saint-Médard.

3 réflexions sur “ Sud-Ouest : L’alternative au socialisme ”

  1. Enfin un candidat qui porte des idées ô combien importantes,
    Enfin un candidat avec des valeurs humaines sur la 6ème circo,
    Enfin un candidat pour lequel on à envie de se lever, tôt, le dimanche matin.

    Bon courage, on compte sur toi

  2. Bon courage pour cette campagne!!

    Mention spéciale de la jeunesse, les jeunes démocrates sont tous derrières toi

  3. Ami électeurs, si vous cherchiez à voter pour le renouvellement de la classe politique, maintenant, vous avez trouvé.
    … la jeunesse prend l’avenir au sérieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>