Jeunesse : livre orange contre livre vert

Livre OrangeIl y a quelques semaines, Martin Hirsch dévoilait son Livre Vert pour la Jeunesse. Ce fut finalement la montagne qui accoucha d’une souris. Beaucoup de communication pour peu de mesures concrètes… En le découvrant, j’ai surtout été déçu par le manque de prise de risque proposé et donc le manque d’innovation sur ce sujet. Nous ne devons pas être inventif sur les constats mais sur les solutions !

Une centaine de pages que vous pourrez déguster suivant votre appétit grâce à un sommaire complet (!) en cliquant ici.

Face au Livre Vert, je vous suggère de découvrir le Livre Orange. Non pas une réponse à son camarade mais plutôt une proposition alternative puisqu’il a été publié avant lui. La Commission Jeunesse du MoDem s’est creusée pour nous proposer ce document abouti que vous pouvez télécharger en cliquant ici. Il défend la mise en place d’un Plan global et transversal, fondé sur 40 propositions. Preuve qu’il est possible d’agir concrètement pour les jeunes générations de notre pays.

Si vous souhaitez lire plus de commentaires sur les politiques de jeunesse, je vous recommande le blog de Matthieu.

Une réflexion sur “ Jeunesse : livre orange contre livre vert ”

  1. Je viens de lire les propositions du livre orange de la jeunesse. Il est trés clair pour moi que cette réforme s’impose. J’ai été enseignante pendant 30 ans et faisais partie du centre régional de formation de l’enseignement catholique du Languedoc Roussillon. J’ai cru enfin vivre lorsque F. Bayrou était ministre de l’éducation Nationale et quand j’appliquais les réformes: travail de groupe, échange, autonomie des élèves, expression des personnalités; nous étions tous heureux en classe. Tous les enseignants n’étaient pas prêts, certains directeurs oui mais pas tous et trés vite les gouvernements ont cédé à la facilité par de nouvelles réformes successives et incohérentes qui ballottent aujourd’hui les enseignants en tous sens au gré d’inspections par des autodidactes (tirés du sac); j’ai préféré quitter l’enseignement plutôt que de rester dans un système compromis. Je suis très inquiète pour notre jeunesse. Je serai à la Grande Motte et vous rencontrerai peut-être dans un atelier. Cordialement et encouragements à tous ceux qui se battent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>