Européennes : l’heure du bilan

Lendemain de scrutin, l’heure est au bilan ! A mon tour, j’essaye de tirer quelques enseignements de ce scrutin européen. Le MoDem n’a pas convaincu, pourquoi ? Comment y remédier pour la suite ?

Europe

Force est de constater que les électeurs n’ont pas eu l’impression que ce vote allait porter au pouvoir des gouvernants. Le système institutionnel européen est tellement illisible et anti-démocratique qu’ils n’y ont rien compris. Lorsque vous votez pour vos députés français, vous savez déjà plus ou moins comment devrait se former la majorité et qui devrait être Premier Ministre. En Europe non ! Qui maitrise les négociations de couloirs (à part Dani !) ? Qui connait exactement les forces politiques en présence ? Qui sait vraiment quel est le rôle de Barroso ? Mais d’ailleurs il est quoi ?

Bref, les citoyens français ont fait un vote du cœur, un vote citoyen, pensant que cela n’aurait pas tellement de répercussions politiques comme ils pensent que l’Europe n’a pas de répercussions sur leur quotidien.

Ecologie

Alors quoi de plus citoyen qu’un vote écolo ? Et à la limite pourquoi pas, puisqu’ils ne gouverneront pas ! Voilà ce que se sont dits les électeurs de Dani le rouge et José Bové, sans doute aprés avoir vu dans quel état était notre planète, grâce à France 2 et au film « Home ». Certes, je réfute la théorie du complot et ne pense pas que cela était prémédité. Mais oui cette diffusion à ce moment là a eu un effet.

Pourtant, le MoDem est né de deux membres fondateurs : l’UDF, parti centriste et CAP 21, parti écologiste. Pourtant, de nombreux ex-verts nous ont aussi rejoints. Alors pourquoi les citoyens ne se sont pas portés sur le MoDem ? Sans doute que nos écolos n’ont pas été assez audibles. J’avoue… J’enrage aprés les déclarations de Corinne Lepage contre François Bayrou, dés le soir du scrutin. Depuis la création du MoDem, cette dernière n’existe que par une position interne trouble. Oui je participe au MoDem mais non je n’enterre pas CAP 21. Ce groupe est dans bien des départements un prétexte pour les oppositions internes mais quand est-ce que ces personnes joueront le jeu en convertissant vraiment le MoDem à l’écologie, c’est à dire en s’exprimant de manière désintéressée sur ces thématiques, dans le vrai débat politique, face aux électeurs. Je ne supporte pas que l’on crache dans la soupe et un poste de députée européenne ça n’arrive pas comme ça, cela ne tombe pas du ciel. Corinne Lepage devrait s’en rappeler et être un peu plus solidaire.

Abus de pouvoir

La plus grosse erreur de François Bayrou  aura été de penser que les français ne pouvaient pas dissocier leur vie quotidienne franco-française et leur ambition pour l’Europe. Il ne fallait parler que d’une chose : notre projet pour l’Europe. Le plus énervant, c’est que nous en avions bien un ! Et un bon ! Je pense que Daniel Cohn-Bendit a inspiré un sentiment de crédibilité à chaque fois qu’il a parlé d’Europe. Je n’évoquerai même pas l’accident du débat de France 2. Je n’ai pas d’avis tranché sur la question. Pour l’avoir vu en direct, j’avoue ne pas avoir été profondément choqué, si ce n’est, comme François, par les propos antérieurs de son contradicteur. Grande erreur stratégique à Paris, oui, mais pas sur le terrain. Nos candidats, eux, ont bien parlé d’Europe dans chacune de leur prise de parole. J’en suis témoin pour avoir suivi Robert Rochefort et Philippe Meynard.

Il y a deux façons de voir les choses maintenant. Le verre à moitié vide, ou le verre à moitié plein. Nous n’avons fait que six sièges à cause de François, ou nous avons déjà six sièges grâce à François. Rappelons que des formations anciennement sœurs n’ont pas à se demander si leur score est bon car pour en avoir un, encore faut-il avoir des listes !

La vérité est au milieu de tout ça. Tout n’est pas blanc ou noir. Oui il faut sans aucun doute que d’autres personnalités émergent au MoDem mais ce n’est pas tant de la faute de celui qui les en empêche que de ce qui n’arrivent pas à l’imposer. Enfin, oui, il faut continuer notre chemin, plus unis que jamais en ouvrant notre mode de fonctionnement interne tout en restant concentrés sur le vrai débat politique, face aux français.

Pour finir, je vous propose quelques réactions sur la toile : L’hérétique, Christelle, Fabien, Adrien

11 réflexions sur “ Européennes : l’heure du bilan ”

  1. Ok avec ton analyse, rien à ajouter. Si ce n’est que les Jeunes Démocrates n’ont pas non plus été une réponse dans cette campagne. Engage toi pour changer tout ça stp !

  2. Je crois surtout que François Bayrou n’a pas réussi à garder les nombreuses personnes de gauche qui avaient voté pour lui au 1er tour des présidentielles.

    Un seul exemple, celui de mes parents. Socialistes de souche, ils avaient donné leur voix à Bayrou au 1er tour des présidentielles. Puis, lors des dernières élections municipales, ils ont décidé de s’investir dans leur commune (Versailles) sous les couleurs du Modem… Ce fut pour eux une énorme déception.

    2 listes centristes se disputaient les suffrages. Bayrou a choisi comme liste Modem celle regroupant ex-UDF et ex-socialistes, une liste d’ouverture. L’autre liste étant composée uniquement d’ex UDF.

    A la parution des résultats, la 2ème liste centriste dissidente (composée à 100% d’ex-UDF) est devenue comme par enchantement la liste officielle du Modem. Il faut dire que cette liste dissidente avait remporté ces élections haut la main au 1er tour des municipales…

    La liste officielle du Modem avant les élections est donc par le même coup de baguette magique devenue la liste dissidente!

    Malgré ces combines de république bananière, l’affaire aurait pu en rester là. Mais les membres de l’ancienne liste officielle(qui avaient comme dans toutes élections fait bouillir leurs méninges puis distribué des tracts et autres jolis ballons oranges)ont alors reçu une lettre recommandée.

    Cette lettre les conviait à une sorte d’examen de conscience, examen lors duquel ils devaient expliquer leur « faute »!

    Incroyable mais vrai.

    Les nombreuses lettres que mes parents ont envoyées à « François » sont restées sans réponse. Ma mère s’est même déplacée à un meeting, sans résultat.

    Il va sans dire que mes parents n’ont pas conservé leur carte. Le dernier souvenir de leur passage au Modem est punaisé sur la porte des toilettes (mes parents ont tout de même gardé le sens de l’humour), il s’agit de l’affiche de la liste officielle du Modem avant le résultat des élections…

    Aux européennes, mes parents ont voté pour les verts.

    Amicalement.

  3. Si je peux faire une (enfin, 2) remarque de néophyte.
    - Je pense que cap 21 comme l’UDF ne devrait plus etre que des souvenirs; ces 2 partis se sont regroupés pour former le MoDem et certains anciens Cap 21 ont l’air d’avoir beaucoup de mal … Lire la suiteà franchir le pas.
    - je pense également (et je le disais deja avant ce dimanche!)que la campagne que l’on devait faire etait celle de Robert Rochefort et il me semble que trop de monde a fait celle de F.Bayrou. Faudra se rappeler de cette experience pour les regionales qui arrivent pour etre plus fort.

  4. Bonjour Pierre,

    je partage et j’appuie ton analyse, la présence de François face à Cohn-Bendit n’était pas nécessaire, et il aurait fallu ne parler que et plus d’Europe. Toutefois restons UNIS.

    J’ajoute pour ma part qu’il faudrait créer un conseil de surveillance écologique afin que quelque soit le gouvernement en place, l’écologie ait une place prépondérante dans les décisions nationales et européennes, voir mondiales. Une autre raison, mais qui est plus politique…

    Courage et surtout ne nous démobilisons pas.

  5. « Corinne Lepage a eu raison de dire ce qu’elle a dit » et nous sommes nbx à le penser.Le MoDem ne doit pas être un parti d’ « anciens de.. » , de pre-retraités habitués à attendre tout d’un Maître , et relayer beatement les décisions de « là-haut » , attendant des places electives en récompense.
    Je passe à autre chose. Pourquoi la Coordination Aquitaine des Presidences Collegiales ne voit elle pas le jour .En 47 on la demande . Qui s’y oppose ? On a peur de qui ?
    Toute ma sympathie à tous.
    Daniel Soulignac .Vice President MoDem47.Maire Adj Honoraire Ville d’ Agen

  6. « Le système institutionnel européen est tellement illisible et anti-démocratique qu’ils n’y ont rien compris. » « Qui maitrise les négociations de couloirs (à part Dani !) ? Qui connait exactement les forces politiques en présence ? Qui sait vraiment quel est le rôle de Barroso ? Mais d’ailleurs il est quoi ? »

    Donc apres un echec comme celui ci et avant de se remettre en cause on critique ouvertement et, pardon, gratuitement la construction europeenne…

    C’est aussi pour cela que le MoDem a fait un tel score : l’ignorance de nombreux candidats et militants et leur tendance a voir dans l’Europe « un complot » a decu les plus europeens d’entre nous. Le MoDem n’est qu’une machine a porter Bayrou au pouvoir, et vos candidats ont eux aussi enferme le debat dans des perspectives franco francaises, par opportunisme parfois, mais surtout par ignorance.

    Pitie, evite nous tes poncifs… Connais tu seulement le fonctionnement des institutions francaises ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>