CAP AJ : lancement du comité de soutien à Alain Juppé à Saint-Médard-en-Jalles

Mardi 20 septembre 2016 avait lieu le lancement officiel de CAP AJ à Saint-Médard-en-Jalles : comité de soutien à Alain Juppé en vue des primaires de la droite et du centre du 20 et 27 novembre prochains.

Réunion du comité de soutien Cap AJ
Pierre Braun, Adjoint au Maire de Saint-Médard-en-Jalles introduit la réunion

J’ai eu le plaisir d’introduire cette réunion en rappelant l’enjeu de notre mobilisation : apporter le plus grand nombre de voix à notre candidat lors des élections primaires. La seule condition pour qu’il soit présent à l’élection présidentielle comme candidat d’union de la droite et du centre. La seule chance d’éviter une potentielle élection du candidat socialiste ou de la candidate du Front National.

Alain Juppé est un homme d’Etat qui a annoncé qu’il ne ferait qu’un seul mandat. Les décisions qu’il aura à prendre ne seront pas faciles, il le sait et veut donc les annoncer dès la campagne pour les légitimer par le peuple.

En France, Alain Juppé a réussi à rassembler au delà de son parti et des clivages politiques. Nous travaillons unis autour de lui pour son élection, comme nous travaillons déjà unis à Saint-Médard-en-Jalles autour du Maire, Jacques Mangon. Et demain pour la réussite de son mandat de Président de la République.

Réunion du comité de soutien Cap AJ
Jacques Mangon, Maire de Saint-Médard, intervient pour apporter son soutien à Alain Juppé

Se sont ensuite succédés à la tribune, Jacques Mangon, Maire de Saint-Médard, et Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin, qui ont apporté leur soutien à Alain Juppé. Nos deux Maires le côtoient en tant que Président de la Métropole. Ils ont pu témoigner de son sens de l’intérêt général et de sa vision de l’avenir.

Enfin, avec Catherine Thibaudeau, Adjointe au Maire de Saint-Médard et co-animatrice avec moi du comité de soutien, nous avons rappelé toutes les règles relatives aux élections primaires.

Communiqué – Scandale des autoroutes : double-peine pour les Néo-Aquitains !

Elus du Mouvement Démocrate & apparentés de la Nouvelle AquitaineL’annonce par le Gouvernement d’un plan à un milliard d’euros pour le financement du réseau autoroutier est une pure grossièreté démocratique : non seulement l’Etat revoie à la baisse un programme présenté – en début de mandat – à 10 milliards d’euros, mais en plus il reporte la responsabilité du financement aux collectivités locales… et aux usagers, à travers l’augmentation des péages.

Voici donc les Régions devant le fait accompli de la manœuvre politique du Gouvernement… Alain Rousset ne pourra que suivre la volonté du Président Hollande. Mais que diront les élus écologistes de la majorité, si fermement positionnés contre tout investissement routier ?

Joan Taris, Président du GroupeFrançois Bayrou, depuis 2006 déjà, dénonçait le « scandale démocratique » du jeu entre l’Etat et les sociétés d’autoroutes, qui maximisent leurs bénéfices sans tenir leurs engagements en matière d’investissement d’amélioration du réseau. Et voici que le jeu continue, l’Etat ayant dernièrement « dealé » une prise en charge des travaux contre un allongement des contrats de concessions…

« Il est choquant qu’une telle collusion des intérêts politiques et économiques court-termistes ait lieu, et qui plus est, sur le dos des Néo-Aquitains et des Français » commente Joan Taris, président du groupe Mouvement Démocrates & Apparentés de la Nouvelle Aquitaine.

Lancement du comité de soutien d’Alain Juppé à Saint-Médard-en-Jalles

CAP AJ

Lancement du comité de soutien d’Alain Juppé à Saint-Médard-en-Jalles – AJ pour la France en présence de :

Jacques Mangon
Maire de Saint-Médard-en-Jalles
Conseiller départemental

Catherine Thibaudeau et Pierre Braun
Adjoints au Maire de Saint-Médard-en-Jalles
Co-animateurs du comité de soutien d’Alain Juppé

mardi 20 septembre à 20H30 à Cap Ouest

(26, rue Aurel Chazeau à Saint-Médard)

OUVERT A TOUS

AJ pour la France : Comité de soutien à Saint-Médard-en-Jalles

logo_full

En 2017 se dérouleront les élections présidentielles. Auparavant, les électeurs de la droite et du centre auront, lors de primaires qui se dérouleront les 20 et 27 novembre 2016, à désigner le meilleur candidat pour défendre nos idées et nos convictions et donner à notre pays, lors de l’élection présidentielle, l’alternance dont il a tant besoin.

Pour notre part, nous avons décidé d’apporter notre soutien à Alain Juppé, dont nous avons la conviction forte qu’il incarnera avec sérieux et efficacité la fonction présidentielle.

En mettant au service de la France son expérience, ses convictions, son programme de réformes et sa capacité de large rassemblement de notre peuple, il est le plus à même de battre tous les autres candidats à la présidentielle.

Soutenir Alain Juppé peut prendre des formes diverses. Pour notre part et avec l’accord d’Alain Juppé, nous avons lancé un comité « AJ pour la FRANCE« .

S’y rassemblent celles et ceux qui désirent avec nous participer à la co-construction du programme pour l’avenir de notre pays. Alain Juppé souhaite en effet que le programme d’alternance qu’il prépare soit élaboré avec les Françaises et les Français.

Par ailleurs, au sein de ce comité nous commençons aussi à préparer ces primaires de l’alternance qui nous permettront d’avoir un seul candidat à l’élection présidentielle.

Si vous partagez notre choix et souhaitez nous accompagner dans cette démarche de soutien vous pouvez nous le faire savoir par email à l’adresse suivante pierre.braun@juppe-2017.fr mais aussi apporter directement votre soutien à Alain Juppé en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.alainjuppe2017.fr/

Si vous le désirez, vous pouvez transmettre ce message à vos amis, ou encore nous donner leurs coordonnées afin que nous le fassions. L’avenir de notre pays nous concerne tous, c’est donc tous ensemble que nous devons le construire, je suis certain que vous partagez notre préoccupation, nous vous invitons donc à partager notre action, car nous ne devons pas être des témoins mais des acteurs.

Restant à votre disposition,

Catherine THIBAUDEAU & Pierre BRAUN
Adjoints au Maire de Saint-Médard-en-Jalles
Co-animateurs du comité AJ pour la France à Saint Médard

Cap 2017 : l’année pour tout changer

presidentielle_2017Désabusés. Voilà comme se sentent beaucoup de français à l’approche des prochaines échéances nationales. Un air de déjà vu qui ne passe plus. Force est de constater que les élus qui gouvernent notre pays ne sont plus à la hauteur des événements depuis des décennies.

Il n’en faut pas plus pour créer un « politiques bashing » qui devient de bon ton et facile dans une société en crise. Y’avait-il un autre chemin que les électeurs n’ont pas choisi ou les partis ont-ils confisqué la démocratie depuis trop longtemps ? Sans doute les deux.

Nos partis sont des machines d’un autre temps qu’il nous faudra réinventer. Mais ils sont adaptés à la Ve République. Nos institutions ne laisseront pas évoluer les partis politiques sans qu’elles évoluent d’abord elles-mêmes : maintien de la loi sur le non cumul des mandats, instauration d’une limite de mandats d’exécutif consécutifs, scrutin législatif proportionnel, réduction du nombre de parlementaires…

Et pourtant, les français ont eu l’occasion de prendre d’autres chemins. Que serait le pays si Raymond Barre avait été élu en 1988 ? Si le choix de la vérité et des réformes difficiles avait été fait à ce moment là. Combien de Députés élus simplement parce qu’ils ont de l’expérience (entendez trente ans de carrière politique), qu’ils sont ancrés sur le terrain (entendez déjà 2 ou 3 mandats) et qu’ils sont d’un parti vu comme pouvant gouverné (entendez l’une des deux mouvances qui nous gouverne depuis quarante ans) ?

En 2017, ne vous trompez pas. Aux élections présidentielles faites le choix de celui qui pourra faire les choix difficiles sans penser chaque jour à sa réélection. Comment éviter qu’on nous confisque ce choix ? Votez aux primaires ouvertes organisées dans quelques mois ! Le destin des français est entre leurs mains. A chacun de s’en rendre compte.